Kalymnos

Kalymnos est une petite île montagneuse d’une centaine de km2, située entre Samos et Kos, à 186 milles nautiques d’Athènes. Kalymnos est séparée de Leros par l’étroit canal « Stenon Lerou ». La plupart des plages sont faites de galets.
Cette île qui fut longtemps sous domination ottomane puis italienne dans la première moitié du vingtième siècle. L’île fut l’une des premières au début du IIe siècle à se convertir au christianisme, en raison de sa proximité avec Patmos où séjourna Jean l’Évangéliste .

Kalymnos a été longtemps célèbre pour sa pêche à l’éponge, pratiquée depuis la plus haute antiquité. Presque tous les hommes agés de l’ile ont été pêcheurs d’éponges dans leur jeunesse. Aujourd’hui les pêcheurs continuent toujours de perpétuer cette tradition, mais les éponges se font de plus en plus rares et cette activité a perdu de son importance. Les pêcheurs vont aujourd’hui récolter les éponges jusqu’au large des côtes de la Tunisie. Une fois par an, les plongeurs partent pour plusieurs mois et le jour de leur départ, les bateaux font trois cercles dans le port, puis partent en faisant retentir leurs sirènes.
La vallée de Vathi est fameuse pour ses cultures d’agrumes. L’apiculture est également une ressource traditionnelle de l’île, principalement avec la production de miel de thym.
Mais aujourd’hui, Kalymnos est surtout connue pour être un paradis pour les grimpeurs. Il y en a pour tout le monde, du grimpeur débutant au grimpeur confirmé. Les spots de grimpe (environ 43 secteurs comptant un peu moins d’un millier de voies) sont concentrés à l’ouest de l’île et sont tous accessibles à moins de 20 minutes de marche. On peut également rejoindre les spots de grimpe en scooter (les scooters se louent facilement à Kalymnos). Avec plus de 60 falaises du 4 au 8, Kalymnos est devenu un des sites d’escalade les plus réputé au monde. A Sykati, au nord, face à Leros, se trouve une grotte d’escalade très populaire. Il y a peu, cette grotte était encore utilisée par les bergers qui y gardaient chèvres et moutons.
Ceux qui aiment faire la fête iront à Myrties; on y trouve un grand nombre d’offres d’hébergements, de cafés et discothèques.

On rejoint Kalymnos en ferry depuis Athènes ou depuis l’île de Kos (ou également depuis Rhodes).
Depuis Athènes: compter entre 10 et 14 heures de traversée selon la mer et le nombre d’arrêts.
Depuis Kos: en sortant de l’aéroport de Kos, il faut aller à gauche pour prendre le bus qui fait la liaison avec le port de Mastihari situé à une trentaine de kilomètres. De là, un ferry rejoint Kalymnos. Le billet ne coûte que quelques Euros. La traversée entre Mastichari et Kalymnos dure entre 20 et 45 minutes selon le bateau.
On peut également rejoindre Kalymnos par avion depuis Athènes. Depuis l’été 2006, un ou deux vols aller/retour quotidiens desservent Kalymnos au départ d’Athènes. La durée du vol est d’environ 50 minutes. L’aéroport de Kalymnos se situe près du village d’Argos, à 10 minutes de Pothia, la ville portuaire principale


Ile grecque: Kalymnos

Partager cette page
Vos commentaires :