Hydra

Autrefois peuplée de pirates (en fait des réfugiés de Mistra persécutés par les turcs vers 1770), Hydra est aujourd’hui le rendez-vous des artistes, des peintres et des écrivains. La maison Tombazis, ancienne demeure d’armateurs, est aujourd’hui école de Beaux-Arts. Elle est très cosmopolite.

Port d’Hydra

 

Le port d’Hydra est considéré comme étant le plus beau de toute la Grèce. Les maisons aux hautes façades sont accrochées aux flancs des collines qui entourent le port. La végétation n’est pas abondante sur cette île aride dont le sol rocheux est d’un gris très foncé. Les véhicules sont interdits de circulation sur l’île; vous pourrez toutefois vous y déplacer à scooter, à moto ou à dos d’âne.

Balade à dos d’âne à Hydra

 

Vous pourrez visiter le monastère du prophète Elias qui est situé à 500m, et d’où la vue sur l’île est très belle, ou le monastère de la Panaghia, qui se trouve à proximité de la mer, avec son clocher XVIIème. Vous pourrez également vous promener jusqu’au village d’Episkopie, qui fut en son temps un lieu de villégiature pour bourgeois. Ou vous rendre au hameau de Vlikos, avec sa chapelle construite sur un rocher au-dessus de la mer.

Le saint protecteur de l’île est saint Constantin, fêté au mois de novembre.


Ile grecque: Hydra

Partager cette page
Vos commentaires :